Ils sont Opinel : Denis Gouzou

"C'est une société humaine, honnête et ambitieuse."
Rencontrez aujourd'hui Denis Gouzou, responsable commercial secteur sud-ouest.

 


Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je travaille chez Opinel depuis 2004. Je suis responsable commercial secteur Sud-Ouest, basé à Bordeaux. Je travaille sur plusieurs canaux de distribution, tels que les détaillants, les grossistes, les magasins spécialisés et les grands magasins. J’effectue également des missions complémentaires d’accompagnement, de développement de projets sur les produits et sur les réseaux de distribution ; ce sont de nouveaux challenges qui me permettent de m’épanouir, de mettre à profit mon expérience.

En quoi consiste ton métier ?

L’objectif de mon métier est de développer les ventes et la visibilité de la marque. Je travaille avec les distributeurs et les détaillants, qui eux vont vendre nos produits aux consommateurs finaux.
Selon moi, il existe trois aspects. Tout d’abord un aspect quantitatif, mettre de la marchandise à disposition des clients pour qu’ils puissent les revendre aux consommateurs. Ensuite un aspect qualitatif, mettre les produits à la bonne place dans le lieu de vente afin toucher le plus grand nombre de consommateurs (implantation, vitrine, etc…). Et enfin le dernier aspect, qui est celui de la formation. Savoir donner les bons arguments, la connaissance du produit et de la marque à l’ensemble des distributeurs pour qu’ils puissent revendre le mieux possible nos produits.

Quel est l’argument que tu mets justement le plus en avant ?

La marque en tant que telle, ce qu’elle représente. Il y a toujours une histoire à raconter avec un Opinel, des émotions, des souvenirs, des premières fois… En plus de la qualité de la coupe, le fait que nos produits soient fabriqués en France, le bon rapport qualité / prix, qui sont des arguments qui font mouche dans la période actuelle.

Maison Mérilhou Sarlat La Caneda
Maison Mérilhou, Sarlat-la-Canéda


Travailles-tu encore avec les mêmes clients que tu avais il y a seize ans ?

Oui, je travaille encore avec beaucoup d’entre eux ! Pour faire ce métier, il faut aimer les gens, établir des relations de confiance, être fiable. J’ai une relation privilégiée avec mes clients, certains d’entre eux sont devenus des amis.   

 

Qu’est-ce que tu aimes le plus dans ton métier ?

J’aime le contact, les clients et les échanges que j’ai avec eux. J’aime également le fait de participer au développement du marché et de la marque.

Autour du couteau Arcachon
Autour du Couteau, Arcachon

 

Peux-tu décrire ton métier en quelques mots ?

Selon moi, pour faire ce métier il faut être passionné. C’est un métier qui demande beaucoup d’énergie, et une présence à la maison limitée. On est un peu solitaire, mais en même temps on s’enrichit de belles rencontres professionnelles et personnelles.

Vous êtes actuellement 8 représentants en France. Comment gérez-vous cette solitude que tu évoques, et à la fois l’esprit d’équipe qui existe entre vous ?

Comme nous faisons le même métier, nous nous entraidons le plus possible. Nous créons des liens en partageant nos succès, nos déceptions, nos doutes, et nous restons toujours à disposition les uns des autres. Il existe beaucoup d’écoute et d’empathie dans cette équipe.

As-tu des anecdotes à nous partager ?

Je me souviens qu’au début de mon aventure, l’Opinel était perçu uniquement comme le couteau du paysan, du chasseur et de la randonnée. La marque possédait une image très rurale, alors lorsque nous avons commencé « à draguer » les réseaux de distribution de l’univers des arts de la table, le contact était un peu frileux. Il y avait quelques préjugés, mais finalement nous avons réussi à nous implanter sur ce marché, tout en gardant nos valeurs, nos racines. C’est une véritable réussite et fierté que d’avoir su redonner une image plus moderne de la marque, refaire de ce couteau un objet du quotidien, simple, efficace, un peu rustique mais tellement pratique.

Un meuble Opinel possède ton nom. En es-tu fier ?

En effet, la Tour Denise ! Cela vient d’une demande merchandising que j’ai défendu bec et ongle, un meuble pour la mise en avant de nos produits dans les magasins. A force de persévérance ce projet a abouti et on lui a donné mon prénom. C’est un très joli clin d’œil de la part de l’équipe marketing et de la direction commerciale, que j’apprécie forcément.

Quelles sont les valeurs que tu retrouves dans l’entreprise ?

C’est une société humaine, honnête et ambitieuse. Le bien-être du salarié est au cœur de la démarche de la société, c’est une chance et un plaisir de travailler dans ces conditions.

Quelle a été la réaction de tes proches quand tu as commencé à travailler chez Opinel ?

À titre personnel, j’ai dû m’approprier la culture de la marque, de la Savoie. Tout comme moi, mes proches ne connaissaient pas très bien la marque, maintenant ils en ont une image très positive, ils ont découvert son univers, son histoire, et aujourd’hui, ils ont toujours un Opinel à portée de main. C’est une vraie satisfaction ! C’est également valorisant parce que mes proches savent que je travaille pour une très belle marque française.

Quel est ton produit Opinel préféré ? Ou celui que tu aimes offrir ?

J’aime le N°08 traditionnel. C’est un modèle iconique avec un design unique, qui n’a pas bougé depuis 130 ans. J’utilise aussi beaucoup les couteaux de table et de cuisine qui sont efficaces et pratiques.
J’aime offrir le couteau tire-bouchon, qui rencontre un certain succès dans le sud-ouest. C’est le couteau associé au bon moment de l’apéritif et du repas, avec la bonne bouteille de vin, le côté amical et convivial… j’adore !

Crédits photo : Thierry Vallier, Aurélie Jeannette 

Produits associés

Hello,
We think you are in North America.
Get the best experience and visit opinel-usa.com

Chers clients,

Nous continuons de vous livrer en France et à l'étranger.

Compte tenu de la situation actuelle, les délais de livraisons sont susceptibles d'être allongés.

Prenez soin de vous et de vos proches.

Continuer